Elisa Majlis

Lycée Antoine de Saint-Exupéry, Santiago de Chile, Chili.
Catégorie : 5ème à 3ème.

Œuvre choisie : NIGHTHAWKS (Edward Hopper).

Publié le jeudi 24 novembre 2016.

Leçon apprise : attendre les trois jours.

1 vote

Leçon apprise : attendre les trois jours.
-  Une nuit obscure j’étais seul avec mes pensées, quand j’ai vu une belle dame assise dans un bar au coin d’une rue. Je ne savais pas quoi faire. Aller avec elle, parler de ma vie et de sa vie ? Ou chercher un autre bar et l’ignorer ? – Après une demi-heure de réflexion, je me suis décidé a y aller et parler avec elle. J’ai vu une place libre à côté d’elle et je me suis assis. Elle était plus belle de ce que j’imaginer, elle avait les yeux bleux et les cheveux bruns. La première chose que j’ai dit c’est – Bonjour, je m’appelle Jean Christophe et je t’ai vus de loin une demi-heure et je me suis décidé de venir parce que je crois que tu peux être l’amour de ma vie. Après avoir parlé je me suis rendu conte que c’était pas la meilleur manière de me présenter mais je l’avait déjà fais. Cinq minutes après la jeune dame s’en va du bar et me laisse à nouveau seul avec mes pensés. Mais je n’aller pas laissé que l’amour de ma vie parte sans me donner une opportunité de la connaître. J’ai sorti en courant du bar dans la même direction que la belle dame a courut après d’une demi-heure je l’a trouver. Elle était assise au milieu de la rue. – De nouveau toi ? - exclame la jeune. Je répond –Oui c’est moi de nouveau, je veux seulement deux choses : ton prénom et te dire que normalement je suis pas comme ça mais quelque chose dans mon corps m’as dit que je le devais faire. –Je m’appelle Claire Lombrad et excuse moi pour sortir en courant mais c’est une chose nouvelle pour moi qu’un jeune homme vient et me dit qu’il croit que je suis l’amour de sa vie. –Ravi de te connaître Claire, pour moi aussi c’est quelque chose de nouveau, jamais je l’avait fait. Mais je crois que toujours il y a une première fois pur faire les choses. –Ça c’est totalement vrais Jean mais si tu veut je peut te données mon numéro de téléphone et dans trois jours tu peut m’appeler et on peut accordées d’aller à manger quelque jour pour nous connaître mieux. –Qu’elle bonne idée mademoiselle, je t’appelle on trois jours sans faute. –Au revoir, Jean Christophe. –Au revoir, Claire Lombrad. Après de lui dire au revoir je suis partit au côté opposé d’elle très fier de moi-même avec les yeux fixer sur le petit papier qu’elle m’avait donner avec son téléphone. Quand je suis arrivé a mon appartement je me suis pas résister et je l’ait appeler mais comme j’ai pas attendus les trois jours qu’elle voulais elle ma pas répondu.